Enfin te voilà la nouvelle !!!
Tu as raison de te faire si belle.
Je crains que tu n'es à payer,
Les conneries de ta soeur ainée.

D'ailleurs vous êtes ingrates les années.
On vous fêtes avant votre arrivée,
Le verre levé avec les yeux qui rigolent,
On s'embrasse, on rêve, aidé par l'alcool.

Puis à chaque cycle qui se termine,
On espère la suivante moins chagrine,
On oublie, prêt pour un nouveau départ,
Alors Mesdames, ne jouez plus les Stars.

Si pour chacun, tu possèdes un capital « chance »,
Donne le mien aux gens auxquels toujours je pense.
Puisses-tu les aider dans leurs nouvelles résolutions,
Pour qu'ils ne cèdent plus à la première tentation.

Oui c'est vrai que je t'accueille avec une certaine froideur,
Peut être alors distilleras-tu un peu plus de bonheur.
Mais comme je suis de bonne composition,
J'arrêterai là de te mettre la pression.

Allez mon Année, ne fais pas la tête,
Bientôt c'est jour de Fête,
Sache juste que je n'ai pas trop la patate
Alors prends soin des miens ou je t'éclate.

Alors mes z'amis,
La sage et le scientifique,
Winnie l'oursonne, le courageux et Cerise,
La littéraire et le pompier
Le Chanteur et son nouveau site
Le Geek et la jeune Mum'
Les anciens de chez Flo,
Les Aikidokas,
Les Natooboysandgirls,
Mes trois drôles de Dames dont l'américaine
La famille,

Ne vous inquiétez pas, Madame est prévenue, pour vous, elle sera bonne.

Bonne Année

Caribou.